Découvrez les véhicules électriques qui ont marqué l’année 2021

1 août 2022
vehicule-electrique-2021

 

L’année 2021 est une année historique pour le marché des véhicules électriques. En France, plus de 162 000 véhicules électriques ont été vendus, soit une augmentation de près de 46 % par rapport à l’année 2020.

 

Quels véhicules électriques ont révolutionné l’année 2021 ? Découvrez le palmarès des voitures électriques les plus commercialisées en 2021 dans cet article rédigé par Feu Vert Entreprises.

 

Avec l’engouement des consommateurs pour les véhicules électriques, les constructeurs automobiles sont de plus en plus nombreux à proposer des gammes entièrement électriques. Tesla, Renault, Peugeot, Dacia, Fiat, Kia, Audi, Toyota, Volkswagen ou encore BMW ont pris le virage vers l’électrique. 

 

Néanmoins, trois modèles ont marqué l’année 2021 : la Tesla Model 3, la Renault Zoé et la Peugeot e-208.

Tesla, Renault, Peugeot, Dacia, Hyundai, des constructeurs tournés vers l’énergie renouvelable et l’électrique

 

La voiture électrique devient une véritable tendance sur le marché de l’automobile autant pour les particuliers que pour les professionnels. D’ailleurs, certaines flottes automobiles sont constituées aujourd’hui uniquement de véhicules électriques. Une tendance qui se confirme dans les chiffres avec une part de marché de 9,8 % pour 2021 contre 6,7 % en 2020. 

 

Zoom sur les voitures électriques qui ont fait le plus de ventes l’année dernière. 

La Tesla Model 3, la voiture électrique avec une puissance explosive

 

Avec plus de 24 000 unités vendues, la Tesla Model 3 est la voiture électrique phare de 2021 en France. Ce modèle 100 % électrique à l’apparence d’une berline est réputé pour son toit en verre réalisé d’une seule pièce. La voiture offre une accélération rapide grâce à la transmission intégrale Dual Motor. Par exemple, la Tesla Model 3 accélère de 0 à 100 km/h en seulement 3 secondes.

 

L’autonomie de cette Tesla est conséquente puisque vous pouvez rouler sur 600 kilomètres avec une seule charge. D’autant plus qu’avec le réseau Superchargeur mis en place par le constructeur, la recharge de la batterie est très rapide. Comptez une quinzaine de minutes pour 275 kilomètres. 

 

La marque ne communique pas officiellement sur la capacité des batteries mais elle serait comprise entre 60 kWh et 82 kWh selon la gamme. Cette voiture est disponible à partir de 43 800 euros et son prix peut grimper jusqu’à 59 990 euros en fonction du modèle choisi. 

La Renault Zoé, pour une meilleure mobilité en ville

 

Incontournable des véhicules électriques, la Renault Zoé continue sa croissance avec plus de 23 000 unités vendues en 2021. Avec son design moderne et sa signature lumineuse C-Shape, cette voiture électrique permet de parcourir jusqu’à 395 kilomètres. Une autonomie moins importante que la Tesla Model 3 mais qui convient parfaitement aux flottes automobiles pour des petits trajets. 

 

Le constructeur Renault présente depuis le départ sa Zoé comme une voiture citadine très adaptée pour les métropoles françaises. D’ailleurs, la Zoé E-tech électrique peut être rechargée à partir de nombreuses bornes publiques éparpillées un peu partout dans les villes. Comptez 1h05 en recharge rapide et près de 30 heures en recharge domestique.  

 

Actuellement, la Renault Zoé existe en plusieurs versions : équilibre, évolution et techno. Le prix à l’achat est différent d’une version à une autre mais comptez au minimum 32 000 euros pour l’achat du véhicule. 

La Peugeot e-208, le véhicule électrique à l’allure sportive

 

Réinventer la 208 en se tournant vers l’énergie électrique, telle était la promesse de Peugeot et c’est un pari réussi. En créant la Peugeot e-208, le constructeur automobile emprunte le style de la 208 pour lui ajouter le 100 % électrique. Son allure sportive et affûtée la différencie de ses concurrents (Audi e-tron, Renault Zoé, SUV Mercedes EQC,…). 

 

En 2021, presque 18 000 unités ont été vendues, faisant de la Peugeot e-208, la troisième voiture électrique la plus vendue en France. Elle offre une conduite silencieuse et une autonomie de 362 kilomètres, idéale pour se rendre à des rendez-vous clients. 

 

En complément, la Peugeot e-208 dispose d’un système de technologie avancé avec une surveillance d’angle mort, le Park Assist pour se garer sans toucher le volant et le Peugeot Drive Assist pour une conduite semi-autonome. 

 

Son temps de recharge ? 15 heures pour une prise domestique. 

Son prix à l’achat ? A partir de 32 800 euros pour la version active et jusqu’à 37 400 euros pour une gamme supérieure. 

La Dacia Spring, la low-cost des véhicules électriques

 

Avec son look SUV et citadin, la Dacia Spring termine à la quatrième place des véhicules électriques les plus vendus en 2021. Il faut dire que pour sa première année de commercialisation, la Dacia Spring a fait une entrée remarquée sur le marché. Et pour cause, son prix alléchant de 17 390 euros fait d’elle l’une des voitures électriques les moins chères du secteur. 

 

Ce véhicule se prête très bien pour la ville puisqu’il affiche une autonomie pouvant atteindre les 305 kilomètres contre 230 kilomètres en cycle mixte WLTP. Son coffre est assez grand avec une capacité de 290 litres de volume de chargement. 

 

Pour les flottes automobiles, Dacia a tout imaginé en lançant la Dacia Spring Business. Ce modèle offre des protections renforcées au niveau des seuils de la porte avant et du coffre. 

La Hyundai Ioniq 5, la gamme électrique au look néo-futuriste

 

Ce n’est peut-être pas la voiture électrique la plus commercialisée en 2021 mais elle fait certainement partie des plus originales. Ce crossover compact s’inspire d’une ancienne voiture de Hyundai lancée dans les années 70 : la Poney. 

 

Mélange entre ligne du passé et vision du futur, la Hyundai Ioniq 5 réinvente l’univers automobile. En effet, la voiture est basée sur une plateforme E-GMP, un élément innovant et bien différenciant des autres véhicules électriques du marché. Avec ce crossover, Hyundai se tourne vers l’e-mobilité et souligne son intérêt pour l’énergie renouvelable. 

 

Au niveau des chiffres, la Hyundai Ioniq 5 passe de 0 à 100 km/h en 5,2 secondes et affiche une autonomie de 481 kilomètres pour un temps de recharge de 11h25 en prise domestique. Selon le modèle choisi, les prix varient entre 43 600 euros à 61 550 euros hors remises ou bonus écologique.

Les véhicules électriques attendus pour 2022

 

Étant donné que l’année 2021 est derrière nous, quels sont les véhicules électriques qui marqueront 2022 ? 

 

  • L’Audi A6 e-tron : cette berline 100 % électrique a été présentée au Salon de Shanghai 2021 par Audi. Cette voiture utilise une plateforme modulaire inédite co-développée par Porsche et Audi. Depuis la présentation de 2021, l’attente de la retrouver à l’achat est longue. Un délai qui vaut le coup puisque l’Audi A6 e-tron afficherait une capacité d’environ 100 kWh et une tension de 800 V lui permettant de se recharger très rapidement avec une autonomie de plus de 700 kilomètres. Des avantages de taille pour une voiture électrique ! 

 

  • BMW i7 : BMW devrait présenter prochainement sa jumelle électrique de la limousine série 7, la BMW i7. Ce modèle 100 % électrique disposera d’une plateforme unique avec la possibilité d’atteindre les 600 chevaux. Pour le moment, BMW n’a rien divulgué sur la batterie et l’autonomie de l’i7. Néanmoins, les principaux magazines automobiles ont fait leur pronostic en estimant que le véhicule devrait proposer une autonomie supérieure à 600 kilomètres pour concurrencer directement la Tesla Model 3 ou la Mercedes EQS.

 

  • Mercedes EQE : avec son modèle EQS, Mercedes rivalisait déjà avec Tesla mais plus rien n’arrête le constructeur allemand. En effet, Mercedes a présenté son modèle EQE au salon de Munich en septembre 2021. Bien qu’elle soit plus courte, cette limousine 100 % électrique ressemble à la Mercedes EQS avec une autonomie grimpant jusqu’à 660 kilomètres. Le fameux Hyperscreen de 1,4 mètres est également de la partie. Vous pourrez voir la Mercedes EQE sur les routes d’ici la fin de l’année. Si son prix n’a pas encore été révélé, elle devrait être plus abordable que la EQS.

 

Ainsi, l’année 2022 devrait encore être une année propice aux véhicules électriques. Leur croissance est loin d’être terminée et de nombreux modèles aux technologies différentes vont voir le jour d’ici la fin de l’année. D’autant plus que le bonus écologique accordé par le gouvernement est toujours disponible pour les entreprises. 

 

Si vous souhaitez opter pour une flotte automobile électrique, n’hésitez pas à profiter du bonus écologique et de l’exonération de la Taxe sur les Véhicules de Société. A noter que ce bonus écologique diminue de 1 000 euros à partir du 1er juillet 2022. 

NOS PRESTATIONS DE
Maintenance de véhicules d’entreprise

Prestations Pneumatiques

EN SAVOIR PLUS

Révision

EN SAVOIR PLUS

Entretien courant

EN SAVOIR PLUS

Entretien climatisation

EN SAVOIR PLUS