Réel enjeu de société, le risque routier doit être pris en compte dans votre gestion de flotte automobile. Plus de la moitié des accidents de travail étant dû à des accidents de la route, le management du risque routier est devenu, pour vous, un enjeu majeur afin de diminuer le taux de sinistralité de la société.

En effet, le Dirigeant de l’entreprise a une responsabilité pénale en cas d’accident, d’autant plus s’il est prouvé qu’une surcharge de travail, ou encore la conduite en état d’ivresse sont les causes du sinistre. Bien souvent les Dirigeants se pensent exonérés surtout quand les trajets dépassent le strict cadre domicile-travail, hors ce n’est pas le cas.

Pour garantir la sécurité de vos Conducteurs, vous disposez de plusieurs leviers à activer :

  • L’équipement et l’entretien des véhicules
  • La sensibilisation des Conducteurs
  • Le pilotage du risque routier

Enfin, depuis 2012, les entreprises doivent désigner un référent SST (santé et sécurité au travail).

Sensibilisation du Conducteur

La sensibilisation du Conducteur est la première phase de la gestion des risques routiers en entreprise : planification des déplacements, usage du téléphone, participation à des formations d’éco conduite ou des stages de perfectionnement à la conduite ainsi que le management des Conducteurs. Il s’agit alors pour vous d’analyser les comportements à risque pour les corriger en lien avec le Manager des salariés concernés.

On ne le redira jamais, l’apprentissage et la sensibilisation passent par la répétition, il vous faudra vous armer de patience pour diffuser et ancrer vos messages au sein d’une population pas toujours ouverte à votre message ou ayant d’autres préoccupations. Que ce soit en termes de formations, de réunions ou encore de journées de sensibilisations à la sécurité routière, vous devrez activer tous les leviers (voir peut-être des leviers économique), afin de sensibiliser vos Conducteurs.

Le point le plus important, est d’être conscient que vous êtes en plein acte managérial, il vous faudra alors clairement identifier l’attitude de chacun des Conducteurs et leur appétence sur le sujet, afin d’adapter votre discours et votre fonctionnement à chacun de vos Interlocuteurs, comme tout Manager le ferait.

Le choix de la Flotte, un levier à ne pas occulter

On ne cessera de le dire, mais choisir une Flotte de véhicules adaptée à ses besoins et au métier de ses Collaborateurs permettra de diminuer assurément le risque routier. En effet, les critères de choix ne peuvent se résumer au simple aspect TCO, vous devrez assurément prendre en compte les ADAS et cela vous assurera une baisse de la sinistralité : régulateur de vitesse adaptatif, freinage d’urgence, alerte d’angle mort, caméra de recul et caméra 360°, etc…

Concernant les VUL il s’agira de les équiper comme des VL et de ne pas oublier d’investir dans des équipements souvent optionnels mais indispensables :

  • Un habillage bois de qualité pour éviter de dégrader l‘intérieur,
  • Une véritable séparation entre l’espace avant et arrière pour éviter le déplacement de matériel vers l’avant lors du freinage,
  • Un indicateur de surcharge,
  • Des points d’ancrage pour le matériel.

L’entretien du véhicule

L’entretien du parc est le premier paramètre permettant de garantir la sécurité de vos Conducteurs au volant et donc d’abaisser le risque d’accident. Un entretien régulier et rigoureux (respect des intervalles d’entretien, opérations de maintenance effectuées à temps) préservera le Conducteur de pannes mécaniques mettant en péril sa sécurité (immobilisation sur le bord d’une route, manque d’efficacité du système de freinage, etc.).

En parallèle de l’entretien, un contrôle régulier du véhicule de fonction devra être réalisé par le Conducteur principal. Cette vérification est essentielle dans votre gestion des risques routiers et doit être faite sur les points suivants :

  • La pression des pneumatiques,
  • L’état de la bande de roulement et du flanc de chaque pneumatique du véhicule,
  • L’éclairage du véhicule,
  • Les essuie-glaces.

Concrètement, une pression de pneu correcte diminue le risque d’éclatement du pneumatique tout en évitant une usure précoce de la bande de roulement. En s’usant de manière irrégulière, la bande de roulement va perdre en adhérence et va occasionner une instabilité sur le véhicule de fonction. Le Conducteur devra également inspecter le flanc en recherchant un éventuel impact de trottoir ou le début d’une déchirure de gomme, mais également vérifier l’absence de corps étranger sur l’enveloppe pneumatique (vis, clous, etc.).

Par ailleurs, un bon éclairage est capital lorsque les conditions de visibilité sont réduites (à la tombée de la nuit, dans l’obscurité, par mauvais temps, etc.). En disposant d’un éclairage efficace, le Conducteur, pourra anticiper toute ses manœuvres et être vu des autres automobilistes.

La charte Conducteur comme levier de sensibilisation

La sensibilisation passe aussi par la rédaction d’une charte Conducteur. Cette charte aura de multiples effets : appuyer la sensibilisation, rappeler régulièrement les règles de l’entreprise et enfin mettre le Conducteur face à ses responsabilités.

Feu Vert met à votre disposition un exemple de document, cliquez-ici.

Vous y retrouverez les grands axes à respecter :

  • Code de la route,
  • Courtoisie,
  • Rappel de l’interdiction du téléphone,
  • Rappel de l’interdiction de l’alcool,
  • Propreté du véhicule,
  • Entretien,
  • Etc…

La dénonciation des Conducteurs, à la fois obligatoire et un autre levier à ne pas négliger

Il est bon de rappeler que l’Employeur a une obligation de dénonciation des infractions commises par ses salariés et ce depuis 2016. En cas de refus de dénoncer ses Collaborateurs, il encourt une amende de 675 €.

Cette obligation de dénonciation donne l’occasion pour les Entreprises de rappeler à chaque Conducteur ses engagements à respecter les limitations de vitesse, l’interdiction du téléphone au volant ainsi que la réglementation sur l’alcool au volant et la consommation de stupéfiants.

Définir les KPIs à suivre

Comme toute activité, vous vous devez de suivre certains KPIs sur votre activité afin de présenter sans doute des chiffres à votre Direction d’une part et d’autre part, piloter efficacement votre Flotte de véhicules d’entreprises.

Citons par exemple :

  • Taux de sinistralité,
  • Coût de remise en état total,
  • Coût de remise en état moyen,
  • Typologie d’accidents,
  • Km parcourus annuels,
  • Km parcourus par trajet,
  • Moyenne des procès-verbaux reçus,
  • Typologie des procès-verbaux.

Vous pouvez en outre ramener tous ces éléments à chaque salarié, afin d’appuyer vos actions de sensibilisation.

Enfin l’ensemble de ces éléments pourront être répertorié dans le D.U. ou le D.U.E.R.P., obligatoire depuis 2011 et recensant l’ensemble des risques professionnel autour de différents items, comme les déplacements, la communication, les véhicules et le management des compétences.

La réduction et l’optimisation des trajets en voiture

Beaucoup de vos confrères ont entrepris de diminuer drastiquement les déplacements de leurs Collaborateurs ou de modifier les habitudes de chacun, en particulier avec la mise en place du PDE (Plan de Déplacement des Entreprises).

De nombreuses alternatives permettent à la fois de réduire votre empreinte carbone, tout en réduisant les risques de sinistralité :

  • Choix d’un mode de transport alternatif,
  • Privilégier les visioconférences ou les réunions téléphonique.

Concernant les trajets il s’agira de :

  • Demander à vos Collaborateurs de planifier leur trajet,
  • Leur demander de privilégier l’autoroute, axe routier moins accidentogène.

Enfin, en plus de vos actions de préventions, vous pourrez définir :

  • Fixer un kilométrage maximum à effectuer,
  • Fixer un nombre d’heures de conduite maximum,
  • Mettre en place des boitiers de télématiques pour optimiser les tournées.

Comme vous avez pu le voir, la sécurité routière représente l’une des priorités dans le management de votre flotte de véhicules professionnels. Par la mise en œuvre de toutes vos actions vous préserverez ainsi votre budget flotte et votre Capital Humain.